UA-122230937-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Agenda

 

 


- Illustre parmi les Illustres, Bertrand Solès a prononcé le jeudi 14 mars la causerie inaugurale d'un cycle de conférences dédié aux dix imposants portraits de la grande salle de la mairie ; sa connaissance de notre histoire, soutenue par un remarquable talent de conteur, a permis de découvrir le comment et le pourquoi de cet ensemble
magnifique, avec un humour auquel le vénérable lieu n'est pas accoutumé. Chaque peinture fera ensuite l'objet d'une rencontre particulière dont voici le programme de la seconde série de conférences :
- vendredi 13 septembre, le comte de Lacépède, par Alain Serventi ;
- vendredi 27 septembre, Sylvain Dumon, par Robert de Flaujac ;
- vendredi 18 octobre, Bernard Palissy, par Alain Sarrieau.
Toutes les séances démarrent à 16h45.
L'événement est organisé par le Musée et les Archives municipales, dans le cadre d'un appel au financement par les particuliers de la restauration légère que demandent ces tableaux séculaires. Budget 140 000 €, soit à peu près l'équivalent d'une de ces études d'experts futuristes dont la municipalité actuelle est si friande (voir plus bas).

- Le samedi 21 et le dimanche 22 septembre, de 10 heures à midi et de 14h30 à 17 heures, l'Académie tiendra portes ouvertes pour accueillir tout public, qui pourra rencontrer les administrateurs, visiter les locaux et assister à des ateliers.

- Lors d'une récente séance (04/02) le conseil municipal a examiné une expertise savante et sans excès de réalisme que la ville s'est offerte sur notre avenir. Madame l'adjointe à la culture a modestement remarqué l'absence totale de cette dernière dans le rapport et monsieur le conseiller à l'opposition le nombre important de phrases creuses agrémentées de fautes de français. En revanche, il a émis l'idée que la ville d'Agen ferait bien d'appuyer sa notoriété sur la présence de la Garonne, haut-lieu de la biodiversité : ce serait, dit-il, le paradis des poissons migrateurs. Écouter ici son enthousiaste intervention. Personne, en revanche, n'a relevé que le sujet sans doute le plus important (les étés agenais devenant progressivement insupportables) est totalement absent des préoccupations.
- Le mercredi 29 mai à 18h30 au bar du Florida : séance "Faut-il interdire les écrans ?", une vaste question touchant à plusieurs domaines, dont chacun, peut-être, requiert une réponse différente.
Nous y fumes, il n'y avait personne, rien ne s'est passé, dommage. La subvention de 169 000 € est maintenue.

 

- L'automne dernier, le Théâtre du Jour divulguait son programme 2018-2019 au cours d'une soirée charmante encore qu'un peu longuette, vu la richesse de la saison : sept spectacles "invités", une reprise (Victor) du 5 au 13 octobre, et sept créations du théâtre-école, dont deux mises en scène par le nouveau directeur des études, Olivier Dumas, Knock le 10 janvier et La Famille Addams le 30 mai. Olivier Dumas, le successeur intronisé par Pierre Debauche avant de disparaître montera aussi une pièce de Hanokh Levin - lequel mit Tel Aviv sens dessus dessous -, pour une unique représentation au théâtre Ducourneau, le 21 mars, puis au lycée Chaumié le 15 juilllet. Voir le programme complet ci-dessous.
Du 4 au 20 avril, Trio américain présente trois courtes et piquantes pièces du new-yorkais David Ikes, qui fait joujou avec le langage. Elles sont montées par Émilie Gruat, dont on a remarqué la production d'Iphigénie en février, pièce qui sera reprise au festival d'été, le 13 juillet.

Rue Paulin Régnier, les séances de répétitions publiques ont lieu le lundi (voir les dates précises et le reste du programme sur le programme en papier plutôt que sur le site). Amusantes, fraîches et instructives, elles permettent aussi de choisir de venir
ou non voir la pièce. 

Le dramaturge Hanokh Levin (1943-1999)Le dramaturge Hanokh Levin (1943-1999)