UA-122230937-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Fontaines

L'eau courante des espaces publics est un bienfait spirituel et sensuel pour une ville, surtout si celle-ci est soumise à ces pénibles chaleurs d'été dont on sait maintenant qu'elles iront en empirant.

Agen serait donc riche d'au moins trente-six fontaines, si l'on en croit Pi
erre Saucaz-Laramé, un ancien ingénier agronome qui arpente la cité à la recherche de ses points d'eau parfois cachés et généralement à sec par manque d'intelligence des gens qui gèrent. Une exposition des photographies de ses découvertes avait lieu récemment à la galerie Montesquieu, mais d'une durée hélas très courte et en plein cœur de l'été, à refaire donc.

On espère que ce monsieur nous enverra quelques-unes des images les moins connues et, surtout, qu'il va convaincre la municipalité de rouvrir ses robinets, pour le  plus grand bonheur des enfants, des anciens, des touristes et des promeneurs.

 

Elle pourrait commencer par la mignonne installation de la place du Poids de la ville, asséchée et méprisée par ses riverains et les services d'entretien. Une vieille photo la montre ci-dessous, que nous avons découvert sur le remarquable blog de Patrick Planès, entre autres activités chroniqueur à Radio Bulle.


Dernière heure : L'Hebdo (Quidam) nous informe que 250 000 € vont être dépensés pour la rénovation de cette placette à l'abandon et remplacer - tenez-vous bien - "l'actuelle fontaine par une fontaine sèche" ! Assécher la sécheresse, voilà un tour de force qui mérite bien un quart de million.