UA-122230937-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

Gens d'Agen

 

Louis Ducos du Hauron, Autochrome 1910Louis Ducos du Hauron, Autochrome 1910

 

Ducos du Hauron, Louis Arthur, (Langon 1837 - Agen 1920), est l'un des inventeurs de la photographie en couleurs en 1868. A vingt-deux ans, il présente une étude des sensations lumineuses devant l’Académie d’Agen, puis consacre toute son existence à des recherches qui l’amènent à définir ce qui sera la trichromie et le cinématographe, sans jamais imaginer d’en tirer profit. Une salle devrait prochainement lui être consacrée au musée des Beaux-arts à l’occasion du centenaire de sa mort.

 

Jasmin (dit), Jacques Boé est né le 6 mars 1798 à Agen et mort le 4 octobre 1864 dans la même ville, où il était perruquier cours Saint-Antoine au 31 (aujourd'hui av. de Gaulle) ; "Coiffeur des jeunes Gens", son salon comportait trois chaises et un fauteuil. Il fut aussi poète languedocien. Conteur apprécié, il racontait ses histoires ici et là, même à Paris, où, dit Balzac, ses « vers ravissants, que personne n'a compris, ont excité un immense enthousiasme.» Au point qu’on lui dédia une station de métro dans les beaux quartiers.

 

Palissy, Bernard, probablement né à Agen vers 1510 et mort à Paris, à la Bastille en 1589 ou 1590, est un potier, émailleur, peintre et verrier de génie, dont les « rustiques figulines » sont célébrées surtout dans les musées : ses plats et assiettes regorgeant de serpents et autres poissons en relief ne pouvant servir à rien, on honore leur auteur comme l’inventeur de l'art brut et, grâce aux nombreuses imitations qui en découlèrent plus tard, l'initiateur du kitsch.

 

Plana, Georgette, née le 4 juillet 1917 à Agen à la suite « d’une erreur de permission » (sa mère tenait le café Michelet à la Porte du Pin) est morte le 10 mars 2013 à L'Isle-Adam. Chanteuse de music-hall, elle a interprété d'innombrables succès populaires au cours de sa carrière étendue, se permettant même d’inscrire Riquita deux fois au box office à quarante ou cinquante ans d’intervalle.

 

Sadoul, Jacques, né en 1934 à Agen et mort le 18 janvier 2013 à Astaffort, éditeur et écrivain. La France des années 1960, reconnaissante, lui doit la découverte de la SF et du roman policier grâce aux multiples collections et revues qu’il a fondées ou dirigées.

 

Scaliger, Jules César (né le 23 avril 1484 à Vérone, mort le 21 octobre 1558 à Agen, où il s’était installé en 1525). Considérant que la ville était un désert intellectuel, il importa l’humanisme italien avec un succès certain. Son fils Joseph Juste est né ici en 1540. Comme il était snob et prétentieux, il fut encore plus célèbre que son père, mais loin d'ici. On se demande bien pourquoi c'est son portrait qui trône dans la salle des Illustres et pas celui de son père. Le peintre se serait-il emmêlé les pinceaux ?

 

Serres, Michel, né le 1er septembre 1930 à Agen, est un philosophe, historien des sciences et homme de lettres, académicien français depuis 1990. Doué d’une énergie peu commune (due à son sang gascon ?), a publié près de soixante-dix ouvrages, dont les trois derniers sont C'était mieux avant !, Défense et illustration de la langue française aujourd'hui et Morales espiègles, le tout aux éditions Le Pommier (Sa fidélité à cette petite maison d'édition prouve que c'était un homme d'honneur). Michel Serres est retourné à la terre agenaise le samedi 8 juin 2019.

 

Uria-Monzon, Béatrice, est une mezzo-soprano française, née le 28 décembre 1963 à Agen. Fameuse Carmen dès les années 1990, elle interprète un très vaste répertoire lyrique et a été acclamée sur les plus prestigieuses scènes du monde (on en trouvera les détails sur son site beatrice-uriamonzon.com) mais rarissimement, semble-t-il, au théâtre Ducourneau.